Pourquoi l’immobilier reste le meilleur placement pour préparer sa retraite ?

Le système des retraites connu tel quel se base sur le principe de la générosité d’une génération envers une autre. Ainsi, la population active aide à payer la pension des personnes à la retraite grâce à leurs cotisations sociales. Cependant, ce modèle dans certains pays a tôt fait de montrer ses limites, car en face d’une population vieillissante, s’érige une croissance faible. Face à cette problématique, il est urgent de trouver d’autres alternatives pour s’assurer une meilleure retraite. À cet effet, l’immobilier présente de nombreux avantages, présentés dans le présent article.

Les raisons de choisir l’immobilier comme moyen d’assurer sa retraite

Au fil des années, investir dans un bien immobilier à titre locatif permet de combler le déficit dû à la régression des sources de revenus. Ainsi, constituer un patrimoine immobilier représente un moyen sûr de faire des prévisions sur le long terme, et de pouvoir maintenir un train de vie identique. Le conseil à prodiguer est de faire un prêt immobilier quand vous en avez la possibilité, car les banques font des offres intéressantes en la matière.

Par ailleurs, le propriétaire d’un bien immobilier bénéficie d’autres avantages comme la réduction des impôts, la déduction des intérêts d’emprunts. Aussi, pendant que son bien est en location, ce dernier peut se servir des loyers pour payer les mensualités liées à son crédit. Ainsi, des économies seront réalisées sur le remboursement du crédit. Aussi, il existe des assurances comme le « loyer impayé », « vacances locatives » qui vous permettent de surmonter ce genre de difficulté.

Le processus de constitution d’un patrimoine immobilier pour affronter la retraite

Beaucoup s’accordent à dire que le bien immobilier constitue un investissement sûr et rentable. De plus, ce dernier vient combler les manques à gagner dus à l’avènement de la retraite. Cependant, la gestion d’un patrimoine immobilier n’est pas exemptée de difficultés. Dans le but de les surmonter, des dispositifs ont été mis en place. Il s’agit de :

  • Un ajournement du paiement des premières mensualités afin de signer un contrat de bail ou de rénover les lieux ;
  • Grâce à la loi Pinel, chaque année de nouveaux investisseurs sont observés dans le secteur de l’immobilier. Cette loi stipule que l’acquisition d’un bien à destination locative bénéficie d’une réduction d’impôt ;
  • La nouvelle loi de Normandie apporte également des avantages fiscaux aux détenteurs de biens immeubles ;
  • L’acquisition de logements neufs facilite l’obtention d’actifs jeunes.

Les SCPI comme moyen de préparer sa retraite avec l’immobilier

L’achat d’une maison est rendu possible grâce à l’intermédiation d’un organisme de prêt comme une banque. Pour se faire, votre capital est ingéré dans celui d’une structure d’investissement qui possède de nombreux biens immobiliers. Le nom qu’on attribue à ces sociétés est : les SCPI (société civile de placement immobilier).

Ensuite, en achetant des parts sociales, le client devient copropriétaire d’un immeuble. Ce type d’acquisition concerne plusieurs sortes de biens immobiliers à savoir : des bureaux, des commerces, un logement, etc. L’un des avantages de recourir à une SCPI est que le copropriétaire n’a pas à se soucier de la gestion locative du bien. Par ailleurs, il perçoit les revenus issus de son investissement, et ce même dans les cas d’inoccupation ou de travaux en cours.